Les rêveries d'Evreux

ici... le détail de l'édition 2017 !

Jeudi 20 avril 2017

18h00 : Inauguration du festival

 

19h00 : Claudette et les femmes

d'aujourd'hui / Sandrine Bourreau

Elle avait remporté un vif succès avec La croisade du bonheur lors de la première édition du festival. Sandrine Bourreau revient avec   Claudette et les femmes d’aujourd’hui.

Confrontée elle-même à une situation conjugale plus qu’embarrassante : son mari Rémi est parti refaire sa vie avec une autre femme : la secrétaire de mairie de Guénay.
Incarnation de “la femme parfaite”…quatrième (et pire !) catégorie de la classification des femmes que Claudette décrit dans sa conférence (les trois autres étant : 1 “la femme poupée” - 2 “la femme guerrière”- 3 “la femme au foyer”)..
Grâce à un rituel de son invention, Claudette fait le pari de réconcilier toutes les femmes de l’assemblée et de lutter ainsi contre une ennemie commune, la femme parfaite... C’est drôle, léger, sans prétention. L’occasion, aussi, de faire un point sur sa propre condition, son bonheur à soi. 
OUEST FRANCE

 

21h00 : Maintenant

Vincent Clergironnet

Le spectacle "Maintenant !" de la "Compagnie Demain il fera jour" offre un regard sensible et juste sur le combat des petites gens dans leur quête du bonheur...  

L'histoire : un jeune cadre, un paysan, un clochard et un voyou : quatre héros du quotidien que rien ne lie, si ce n'est leur volonté de sortir de "l'autoroute" des destins tout tracés... Ils sont interprétés par un seul comédien avec force et justesse. Dans ce spectacle sensible, puissant et intelligent, Vincent Clergironnet, auteur et comédien, glisse d'un personnage à l'autre avec une interprétation pleine d'émotions intenses. 
Une indéniable performance d’acteur subtilement rythmée par la musique de Cédric Le Guillerm. 
TELERAMA 
Fort, drôle et vivant, « Maintenant ! », nous permettra d’approfondir l’existence de ces hommes fabuleux que l’ac-teur nous offre, comme un chemin de vie. Il nous ouvre, avec son immense énergie, et grave pour toujours dans nos âmes, le désir de vivre, de comprendre et d’aimer.
THEATROTHEQUE.COM

Vendredi 21 avril 2017

 

19h00 : 39 49 Veuillez patienter

Alexandre Blondel

39 49, c’est l’indicatif téléphonique de Pôle emploi. La célèbre structure sert de décor à la Cie Carna pour un solo mêlant danse et théâtre porté par Alexandre Blondel. 
Le spectacle se présente comme le journal de bord d’un homme qui après s’être retrouvé au chômage, devient agent d’entretien dans une agence Pôle emploi.
Cet univers va devenir le théâtre de sa vie avec des personnages (conseillers et usagers), des décors et des accessoires ( salle d’attente, guichets, photocopieuses, plantes vertes), son lot de drames et de tensions. Coup de Cœur Avignon 2015 - Rue du Théâtre « c'est somptueux ! Véritable expérience sensorielle, 3949 veuillez patienter donne brillamment à voir des espaces mentaux au-tant que des espaces du réel […] Toute la réussite de 3949 veuillez patienter, c'est de laisser à la danse un indicible onirisme et un superbe pouvoir d'émancipation. La danse devient ce filtre mystérieux où ce qu'il y a de plus concret, le travail, a droit aussi à la beauté. C'est un hommage de rendu, une convocation d'un ailleurs sur le sociologique. Et ça, c'est fort ! »  
Rue du Théâtre - Par Arthur Daniel 

 

21h00 : Monsieur Motobécane

Bernard Crombey

Victor, surnommé "Monsieur Motobécane", sillonne les routes de Picardie sur sa mobylette bleue à la recherche d'étiquettes de bouteilles de vins millésimés. 
Amandine, huit ans, fait l'école buissonnière, fuit le domaine familial, surgit sur sa route, appelle à l'aide et va bouleverser sa vie. Cette rencontre finira par le conduire dans sa "chambre à barreaux", où il ne cessera d’écrire à haute voix sa vérité, au cours de son émouvante et drolatique symphonie humaine, l’authentique histoire d’Amandine et de Monsieur Motobécane. Le pari ici, porte à nous donner réflexion que la sincérité du langage, aussi particulier, troublant et étonnant soit-il, peut émerger au-dessus des lois et balayer toutes formes de règles et de préjugés… 
« Un des plus beaux spectacles de la saison. Un très grand spectacle, exemplaire du point de vue théâtral. Bernard Crombey, un très grand acteur »
Le masque et la plume  
« Cela parle des petites gens, des petites vies, des petites violences à la campagne. C’est aussi une histoire d’amour étrange et tendre. Le parler au phrasé et à la syntaxe proche du Picard semble remonter du temps de la terre. C’est poignant, douloureux et jubilatoire à la fois... » 
Sylviane Bernard-Gresh, Télérama 
Bernard Crombey se glisse dans la peau d’un homme au cœur pur. Son chant est magnifique…!   L’Express 

Samedi 22 avril 2017

SPECTACLE JEUNE PUBLIC  

 

16h30 : Titi tombe, Titi tombe pas

Pascal Rousseau et Lola Heude

Titi, son truc à lui, c’est les équilibres ! Il les fait avec tout et n’importe quoi. 
C’est un grand perfectionniste qui vit et joue seul dans son monde. Nana, elle, arrive avec sa fraîcheur, sa curiosité et sa liberté. Elle butine, virevolte et découvre tout avec naïveté.

A mi-chemin entre l’acrobatie et le théâtre, Titi tombe, Titi tombe pas en-traîne petits et grands dans le monde magique de la fraîcheur et de la subti-lité… Jeux d’équilibres, situations improbables, chutes de dominos en bois qui dessinent des figures géométriques au beau milieu du spectacle. Titi et Nana ne tombent jamais vraiment. Le public adore !

Le midi-libre


L'universalité de l'équilibre : voilà le thème du dernier spectacle de Pascal Rousseau, artiste de cirque, jongleur et équilibriste. Ici, il est Titi, un grand perfectionniste qui pose tout et n'importe quoi en équilibre. Jusqu'à l'arrivée de Nana,jouée par l'artiste clown Lola Heude. Elle est curieuse, un peu fofolle et pleine d'énergie. Une rencontre explosive qui va créer... des déséquilibres ! 
La Gazette

 

20h00 : Le malade imaginaire

Comédiens et Compagnie

Le malade imaginaire du théâtre de L’Oulle cette année au festival d’Avignon a renoué avec le genre le plus pur de la farce. Ce classique a emporté un public de tout âge, conquis par cette histoire. 
Argan y est tour à tour absurde, drôle et touchant. Sur scène les personnages caracolent et parlent fort. 
Les médecins, grâce à leurs masques, sont magnifiquement caricaturés, et l’on adore les écouter parler un latin de cuisine plus qu’approximatif. À la fin de la pièce, c’est très spontanément que le public s’est levé pour la troupe, applaudissant et criant « bravo » ! Cette standing ovation rendait honneur au genre populaire du théâtre moliéresque et témoignait de l’humeur bon enfant qui a régné tout au long de la représentation : un bon moment, donc !
L’envolée culturelle
...reconnus parmi les meilleurs spécialistes de la commedia dell’arte, les acteurs de la troupe « Comédiens et Compagnie » savent tout faire, ils chantent, dansent, cascadent, allient l’émotion et le rire, maîtrisent parfaitement le registre comique et dramatique…. 
La Tribune

Le programme 2017 en pdf à télécharger :

    (clic sur l'image)